TÉLÉCHARGER SOURAT ANISSA GRATUIT

Mais qu’il y ait du négoce légal , entre vous, par consentement mutuel. Et Allah suffit pour s’occuper de tout. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux L’Enfer leur suffira comme flamme pour y brûler. Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Salat normalement , car la Salat demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés.

Nom: sourat anissa
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 16.87 MBytes

Quiconque obéit à Allah et au Messager Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez qu’] Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Allah, en vérité, est Indulgent et Pardonneur Isma’il Hafidh – 3 s.

A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en concluant mariage, non en débauchés. Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables.

Sourate AN-NISA’ / LES FEMMES en français

Ibrahim ash-Sha’asha’i – 4 s. Allah, vraiment, n’aime pas le traître et le pécheur. Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. Samih Taha Qundil – 58 s.

Et lorsqu’on leur dit: Si elles ont un enfant, alors à vous le quart sourah ce qu’elles laissent, après exécution du testament qu’elles auraient fait ou paiement d’une dette. Mais ils n’égarent qu’eux-mêmes, et ne peuvent en rien te nuire.

  TÉLÉCHARGER VIAMICHELIN X 950

Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement vers l’erreur comme ils le font. Et lorsque les proches parents, les orphelins, les nécessiteux assistent au partage, offrez-leur quelque chose de l’héritage, et parlez-leur convenablement.

Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Salat normalementcar la Salat demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés. Faysal Wizar – 19 s.

sourat anissa

Abu al-‘Aynayn ash-Su’ayshi’ – 1 s. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Musa Moïse une autorité déclarée. Si on vous fait une osurat, saluez d’une façon meilleure ; ou bien rendez-la simplement Muhammad Talbiyah – 2 s. Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d’Allah le pardon, trouvera Allah Pardonneur et Miséricordieux. Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. Allah a fait descendre sur toi le Livre et la Sagesse, et t’a enseigné ce que tu ne savais pas.

Coran Sourate des Femmes (An-Nisâ’)

Prenez vos précautions et partez en expédition par détachements ou en masse. Allah l’a le Aourat maudit et celui-ci a dit: Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l’Enfer. Et ne dispute pas en faveur de ceux qui se trahissent eux-mêmes. Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais ce n’était qu’un faux semblant!

sourat anissa

Et Allah est Omniscient. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez touché à des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. S’ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu’à ce que la mort les rappelle ou qu’Allah décrète un autre ordre à leur égard Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé.

  TÉLÉCHARGER OS X 10.11.4 GRATUIT

Il n’y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr, car Allah est, certes, Omniscient et Sage. Et ceux qui dépensent leurs biens avec ostentation devant les gens, et ne croient ni en Allah ni au Jour dernier.

Sourate An-nisa’ en français | النساء (Les femmes)

Et, au Jour du Jugement, il se présentera pour témoigner contre eux. Observez strictement la justice et soyez des témoins véridiques comme Allah l’ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents.

Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l’adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres non esclaves mariées.